The organs of Paris
ORGANS OF PARIS 2.0 © 2018 Vincent Hildebrandt HOME D-R

Eglise Protestante Unie

de Passy Annonciation

19, rue Cortaimbert, 75016 Paris 1973 - Curt Schwenkedel

2017 - Dominique Lalmand

III/30 - transmissions méchaniques -

composition

L’architecte Edouard Aubert avait conçu un édifice de style néo-roman, réalisé en pierres meulières. Un large escalier, entouré de colonnes et surmonté d’un fronton en mosaïque mène à la nef. Le temple est dédicacé en 1891. En 1934, le bâtiment est agrandi d’une abside et d’un déambulatoire. En 1959 des vitraux sont commandés à Maurice Max-Ingrand. Source.
L’orgue est construit en 1973 par Curt Schwenkedel. En 2017, des travaux de restauration ont été réalisés par Dominique Lalmand : Pose de claires-voies et réharmonisation des jeux aigus (en particulier montre et cymbale du positif, doublette du G.O.). Remplacement à neuf de la trompette 8' et installation d'une flûte conique 4’ neuve, au G.O. Remplacement des anches et des languettes du cromorne du positif pour lui donner un caractère résolument Nord Allemand. Reconstruction de la pédale: installation de deux sommiers et 5 jeux neufs.

Organiste titulaire

François Saint-Yves

Concerts

Occasionnel

Culte orgue

Dimanche 10h30 Vidéos François Saint-Yves
Organs of Paris

Eglise Protestante

Unie de Passy

Annonciation

19, rue Cortaimbert, 75016 Paris 1973 - Curt Schwenkedel

2017 - Dominique Lalmand

III/30 - transmissions méchaniques -

composition

ORGANS OF PARIS © 2018 Vincent Hildebrandt HOME D-R

Organiste titulaire

François Saint-Yves

Concerts

Occasionnel

Culte orgue

Dimanche 10h30 Vidéos François Saint-Yves
L’orgue est construit en 1973 par Curt Schwenkedel. En 2017, des travaux de restauration ont été réalisés par Dominique Lalmand : Pose de claires-voies et réharmonisation des jeux aigus (en particulier montre et cymbale du positif, doublette du G.O.). Remplacement à neuf de la trompette 8' et installation d'une flûte conique 4’ neuve, au G.O. Remplacement des anches et des languettes du cromorne du positif pour lui donner un caractère résolument Nord Allemand. Reconstruction de la pédale: installation de deux sommiers et 5 jeux neufs.
L’architecte Edouard Aubert avait conçu un édifice de style néo-roman, réalisé en pierres meulières. Un large escalier, entouré de colonnes et surmonté d’un fronton en mosaïque mène à la nef. Le temple est dédicacé en 1891. En 1934, le bâtiment est agrandi d’une abside et d’un déambulatoire. En 1959 des vitraux sont commandés à Maurice Max-Ingrand. Source.